jeudi 4 décembre 2014

Antoine VERGAIN - Maître ébénistier : Du Faubourg à Eygalières... Une le...

5 commentaires:

  1. Salut Mick,

    Je souhaite pouvoir être capable de travailler toujours à son âge ;) .

    "les rabots de la sagesse" est un petit film de 6 minutes environs.Pour ceux qui souhaite le voir ,il est disponible sur le site de son fils,Philippe VERGAIN,ébéniste également ,à PARIS V ème.

    Vous pourrez y voir Monsieur Antoine VERGAIN .....avec quelques années en moins.
    Attention ,ce film est soumis a des droits INA,c'est pourquoi ,je ne mets pas de lien.

    @+ Marty

    RépondreSupprimer
  2. Salut Marty!

    Oui moi aussi je l'espère, tout comme sa façon de travailler, et pour ce qui est de sa philosophie de la vie.... :o)


    Ce sont deux films à voir, très instructifs!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à tous et particulièrement à toi Mick. Ça fait quelques mois que je suis ton blog mais je ne m'étais jamais manifesté. Voilà chose faite ! Je suis tombé dessus en cherchant comment restaurer un vieux Stanley.

    Et ça a été une révélation !! :) Enfin un site français sur lequel on voit autre chose que ces atroces machines de guerre !
    Apparemment je débarque dans une petite communauté où tout le monde se connait alors je vais me présenter. Pour me faciliter la vie je vais copier la présentation que j'ai publié sur le site Copain des copeaux il y a quelques semaines. Tu apprécieras j'espère la référence à ton blog ;)

    "Voilà un moment que je parcours ce site et ce forum sans m'être présenté.
    Donc moi c'est Olivier, 24 ans, de Haute-Loire.

    Le plaisir du travail du bois m'est venu un peu sur le tard (si l'on considère que 23 ans c'est tard...). Pour l'histoire le fabriquant de la chambre de ma fille nous a envoyé par erreur deux pièces à motif en plus. Je me suis dit que je pouvais en faire un coffre à jouets assorti... mais je ne connaissais rien à la façon d'assembler les planches du coffre.
    J'ai donc fais quelques recherches sur internet, et là le coup de foudre !

    Depuis j'ai réalisé pas mal de chose, surtout pour la maison ou ma fille (table de ferme, étagère, cheval à bascule, bureau d'écolière, table de pic-nic, etc.). Cela me plait tellement que je prévois une reconversion professionnelle l'année prochaine.

    Je prends bcp de plaisir à venir faire un tour sur ce forum, lire vos conseils et me rincer l’œil de vos œuvres d'art.
    Je regrette juste qu'il n'y ai pas plus de passionné des outils à main comme moi. J'ai tendance à me diriger vers le tout fait-main.
    Pour cela on trouve de très bonne vidéos sur internet (Tom Fidgen, Doucette and Wolfe, Jeff Miller, Paul Sellers, Joshua Farnsworth, et les ultra connus Chris Schwarz, ou Roy Underhill pour ne citer qu'eux). En France le blogueur Dilinger du site Wood work shop Breizh est intéressant à suivre.
    Bref j'espère que j'aurais converti quelques uns d'entre vous à l'abandon (pour l'usage amateur bien sûr) de ces grosses machines poussiéreuses et bruyantes !! :D

    Mais quelque soit la manière de le faire, cela reste une très belle passion. Alors BON COPEAUX A TOUS !!"

    Je crois qu'ils m'ont pris pour un fou...

    RépondreSupprimer
  4. Et bien si ils t'ont pris pour un fou, alors ça les regardent!!! ;o)

    Bienvenue Olivier,

    cela est très plaisant de ta part de lire ces quelques lignes et aussi agréable de savoir que tu sois passionné par le "tout fait main"!

    C'est normal qu'aujourd'hui les gens travaillent tous à la machine, ils ne savent plus prendre leur temps, apprécier la juste valeur des choses.
    Bref, on pourrait en parler des heures... Donc moi je choisis le fait main et je prends mon pied à transpirer quand je rabote mes pièces avec mon LN 40 1/2, ça évacue toutes les toxines du corps :o)
    Et puis cela t'apprend à bien connaitre le bois (comment il travaille chaque jour), faire très peu de collages pour un panneau de porte par exemple, parce que t'as pas la place sur ta dégau de 310 d'en faire un de 500! ( Et s'estimer heureux quand t'as réussi à te payer une 310! lol)
    Bon ok je taquine un peu mais chacun fait à sa façon...
    Je me rappelle d'une phrase de mon prof (compagnon du devoir) quand il parlait de la largeur maxi des planches pour les collages d'un panneaux de porte. 12 cm maxi sinon ça travaille de trop!!!!
    Et là je lui réponds, " Ah bon, les armoires bretonnes que j'ai pu toucher ont des panneaux de portes d'un seul tenant pourtant?
    Il me répond "Ah non non c'est pas possible, y a surement du collage quelque part!!!"
    Vous auriez dû voir la tête qu'il a fait quand j'ai commencé à faire quelques rainures, pour montrer à d'autres élèves comme moi qu'il n'y avait pas que la machine, avec mon Stanley 45 trois jours après...
    Pour tout vous dire, le jour ou j'ai ouvert mon coffre à outil de la formation, là je me suis dit, "c'est un coup à vous dégouter des outils à main!"

    Bon tout ça pour te dire Olivier que tu as fait le bon choix!!! :p

    Ps: Et vous savez quelle est la meilleur façon d'apprendre, bah c'est de regarder un peu, mais surtout de pratiquer et c'est comme ça que vous réussirez!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour l'accueil et tous les conseils que tu peux me donner, je suis preneur pour tout !

    En parlant de Stanley 45, ne devrait-il pas y avoir une roulette qui tranche les fibres du bois avant le passage du fer pdt une passe à contre-fil ? Le mien n'en a pas, et je suis obligé de faire le travail au ciseau à bois. Ou peut-être que mes fers sont mal affûtés...

    J'avoue que je regarde beaucoup, mais je n'avais aucune notion dans le travail du bois, et il y a des choses très intéressante à voir sur internet.
    En revanche j'essaie de pratiquer le plus possible, mais entre le boulot et ma fille, le temps est restreint... :s

    Pour les armoires bretonnes je confirme. Je suis passé il y a quelques jours chez un ébéniste de ma région pour trouver un patron pour ma reconversion, et il en restaurait une justement.
    D'ailleurs sais-tu ce que vaut le CAP Ebenisterie ?

    Olivier.

    RépondreSupprimer